Francophonie 2018

LA FRANCOPHONIE dans le MONDE

 

ROUMANIE à propos de la langue française

A l’occasion de la journée Internationale de la Francophonie, le 20 Mars et de la célébration du 25e anniversaire de l’adhésion de la Roumanie à l’O.I.F., Monsieur Christophe Gigaudaut, directeur de l’Institut français de Roumanie et conseiller de coopération culturelle à l’Ambassade de France  en Roumanie a déclaré : « Aujourd'hui, j'entends souvent dire que le français est en recul. Que l'anglais a pris le pas. Que l'allemand voit ses locuteurs augmenter. Pour moi, une langue est une fenêtre sur un monde différent. C'est pourquoi la défense du français s'inscrit volontairement dans la défense du plurilinguisme. Parce qu'une maison a besoin de plus d'une fenêtre pour recevoir davantage de lumière, l'apprentissage du français, au côté de l'allemand, de l'anglais et de toute autre langue, est le meilleur garant d'une plus grande ouverture d'esprit et de cœur.»    (Source OIF)

L’écoute des émissions francophones à travers le monde participe à cette ouverture et doit être encouragée, ce que fait, notamment, le Radio DX.

 

EUROPE CENTRALE et ORIENTALE : Marathon de lecture

A Bucarest (Roumanie), à Sofia (Bulgarie), mais aussi à Skopje (ex-République yougoslave de Macédoine), à Orhei (République de Moldavie) et à Pristina (Kosovo), ils étaient nombreux à se réunir le 17 Mars, dans la cadre de la Journée Internationale de la Francopphonie et à serelayer pour lire le roman « L’amas ardent » de Yamen Manai (édition Elyzad), lauréat du Prix des cinq continents de la Francophonie en 2017.   (Source OIF)

 

TURQUIE

A Istanbul, le 20 mars, une réception a été organisée au palais de France "La francophonie en Turquie est active, vivante, dynamique et ancrée", a déclaré Bertrand Buchwalter, consul général de France à Istanbul, ajoutant que le lycée français de Galatasaray fête cette année ses 150 ans et l’Université de Galatasaray ses 25 ans.   (Source TRT)

 

COREE du Sud

Maryma Madjidi, lauréate du Goncourt 1er roman et Prix du roman Ouest-France Etonnants Voyageurs en 2017, est venue en Corée du Sud présenter son roman « Marx et la poupée », traduit en coréen sous le titre « Ma leçon de persan ». La jeune romancière qui est allée à la rencontre de son  lectorat a participé à plusieurs conférences.   (Source KBS)

 

LOUISIANE

 L’Etat de la Louisiane, qui compte près de 250 000 francophones et 5 000 élèves inscrits dans un programme d’immersion bilingue anglais-français a déposé sa candidature pour être membre de l’OIF, le 5 avril 2018. Depuis 2006, il est « invité spécial » mais ne peut prendre part aux débats. L’Etat doit faire preuve « d’une situation satisfaisante de l’usage du français » dans neuf « espaces » distincts : linguistique, pédagogique, culturel, communication, économique, politique et juridique, associatif et international. (Source : www. france-amerique.com/fr/louisiana )

 

VIETNAM

Pour le  45e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Vietnam et la France, le 12 avril, l’ambassade du Vietnam en France, en collaboration avec la Poste française, a émis à Paris une collection philatélique spéciale qui comprend deux modèles de timbres :  Le premier dessiné par Reika Firrincieli, une élève de l’école française Alexandre Yersin de Hanoï. Le deuxième, dessiné par l’agence Elite culturelle du Vietnam, symbolise les 5 ans du partenariat stratégique Vietnam-France avec l’image des drapeaux des deux pays.   (Source VOV)

 

 

 ARMENIE

Le prochain sommet  de la Francophonie se tiendra à EREVAN en Arménie, les 11 et 12 octobre 2018 et réservera une place importante à la jeunesse autour du Thème : « Vivre ensemble dans la solidarité, le partage des valeurs humanistes et le respect de la diversité : source de paix et de prospérité pour l’espace francophone ».   (Source OIF)