Francophonie Actualités

 

  Le Radio DX était présent au 10e anniversaire 

de la Licence Pro de Journalisme de proximité à VICHY

Article de Colette B.  écouteur-adhérente

Le 27 avril 2018, l’Université de Clermont-Ferrand fêtait les 10 ans de la Licence Pro Journalisme de Proximité à VICHY (Allier).

La marraine en était Soizic Bouju, Directrice générale déléguée de Centre-France La Montagne.

Le parrain Hassan Kerim, journaliste indépendant, correspondant de journaux africains, de RFI Afrique, de SLICE-UP (Sénégal, Togo, Mauritanie),  journaliste à Radio Campus Orléans – où il a créé un Festival de la Francophonie- et à Bondy Blog.

En 2008, la ville de Vichy a offert les locaux vacants des Thermes Lardy à l’Université de Clermont-Ferrand, trop à l’étroit chez elle, pour créer la Licence Pro Journalisme de Proximité et Environnement numérique laquelle faisait défaut dans le Centre de la France pourtant pays d’Alexandre Varenne !

Pour ce dixième anniversaire,  le Directeur de l’Université Clermont Auvergne a annoncé son espoir de voir l’ouverture d’un Master dans 2 ans.

Tous les intervenants, professeurs, attachés de presse d’entreprise, journalistes, ont souligné l’importance du journalisme de proximité qui, contrairement au journalisme national, traite de la vie des gens et de leurs préoccupations au quotidien. Et ils ont insisté sur la nécessité de bien vérifier l’information, plusieurs fois et sous des biais différents, avant de la publier dans un style journalistique.

Pour Hassan Kerim, en citant l’exemple de BONDY BLOG dont il est l’un des acteurs, le média de proximité est un garant de la démocratie, il a conseillé à ces journalistes en herbe de s’habituer aux nouvelles techniques et  de les regarder comme de belles opportunités.

Pour Sonia Reyne, Directrice du Club de la Presse Auvergne et professeur à la section Licence Pro : « le journaliste éclaire le monde pour que les gens puissent prendre des décisions ».

 


 

VOYAGE DE L’HERMIONE sous le signe de la Francophonie

(Source OIF)

La frégate de la Liberté a largué les amarres le 30 janvier 2018 de Rochefort, pour naviguer dans l’Atlantique et la Méditerranée, avec escale dans 12 ports avant de revenir à son port d’attache le 16 juin.
A son bord, accompagnés de 15 marins professionnels, 350 jeunes gabiers, dont une centaine sont mobilisés par l'Organisation Internationale de la Francophonie, via son mouvement citoyen de jeunes « Libres Ensemble » partenaire de l'Association Hermione-La Fayette.
Leur point commun ? Les deux entités partagent les mêmes valeurs de liberté, de solidarité et de paix, et veulent s'engager pour la jeunesse grâce à une aventure humaine et maritime d'exception.

Ces jeunes francophones venus des quatre coins du monde : Canada, Moldavie, Vietnam, Arménie, Suisse, Égypte, Madagascar, République Démocratique du Congo, Mali, Cap Vert ou encore Haïti ont des profils multiples : étudiants en géologie, en informatique, en architecture, internes en médecine, jeunes professionnels, demandeurs d'emploi, entrepreneurs, ingénieurs … mais, après un temps de formation, ils doivent faire preuve de cohésion, d’esprit d’équipe, dans les manœuvres comme dans la vie quotidienne, dans un contexte multiculturel.

 « Sur l'Hermione, les gabiers prennent conscience que pour faire avancer le bateau, il faut que tout le monde œuvre ensemble dans la même direction. Leur action individuelle aura un impact, la réussite de la traversée dépendra des actions de chacun, chacun étant un maillon essentiel. Ils font aussi l'expérience de la mixité sociale : sur l'Hermione, tout le monde est sur un pied d'égalité...» témoigne Yann Cariou, commandant la frégate.

Les escales donnent lieu à des animations (manœuvres, conférences, visites, ateliers…) auxquelles le grand public peut participer et donner plein écho aux valeurs de respect, de solidarité et de diversité linguistique, culturelle, économique….qui les relient.  

A retrouver sur : www.francophonie.org/Hermione-2018


 

LA LANGUE FRANÇAISE COMME TRAIT D’UNION

 

(Article de Colette B. écouteur-adhérente Radio DX))

Programme chargé pour la jeune romancière franco-marocaine Leïla Slimani, prix Goncourt 2016, qui, le 6 novembre dernier était nommée « représentante personnelle » du Président de la République française pour la francophonie et qui, à  ce titre siègera au Conseil permanent de la Francophonie.

Le 23 novembre, elle s’est entretenue avec Michaëlle Jean Secrétaire générale de l’OIF.

Cette dernière a évoqué les grands enjeux de la Francophonie actuelle centrée sur des actions concrètes dans les domaines de l’éducation, la formation, l’innovation, l’économie, le numérique, la culture, la démocratie, les droits et libertés, la sécurité, avec la langue française comme trait d’union.

 

Le 1° décembre, l’émission de la KBS : Séoulscope nous informait avoir eu le plaisir de rencontrer Leïla Slimani venue parler de son livre « Chanson Douce » au pays du Matin Clair.

A cette occasion, la jeune représentante personnelle du Président de la République française pour la francophonie a donné une conférence auprès des étudiantes de l’Université féminine Ewha.

Leïla Slimani s’apprête désormais à voyager énormément pour transmettre son amour de la langue française auprès des pays du monde entier soulignent les journalistes de Séoulscope.

Pour en savoir plus  :   https://www.francophonie.org/entretien-Michaelle-Jean-Leila-Slimani-4833...